nature

Le mangeur de cigogne

Connaissez-vous un mangeur de cigogne ? Non ! Vous n’en avez jamais entendu parler ? Eh bien il s’agit ici du concours de référencement de mangeur de cigogne. C’est un concours organisé par le site promo-web dont le but est de finir meilleur dans les recherches de google pour la requête de mangeur de cigogne.

Ainsi, j’ai décidé, étant mangeur de cigogne ainsi certains collaborateurs mangeur de cigogne à leurs heures perdues, qu’ils soient amateurs ou experts de vous donner des explications sur cette pratique quelque peu étrange qu’est la nôtre.

Origine du mangeur de cigogne

C’était du temps où les cigognes exerçaient encore dans le transport d’enfant, en Alsace, que le premier mangeur de cigogne fit son apparition et a été révélé à ceux qui aiment les cigognes.

Quelle idée bizarre ? Devenir mangeur de cigogne alors qu’en Alsace les cigognes avaient le même titre que les bœufs en Inde, c’est-à-dire des animaux vénérés. De plus, on disait du mangeur de cigogne qu’il avait des pouvoirs maléfiques descendant d’un sorcier indien mangeur de cigogne et de pigeons.

C’est ainsi que ce précurseur fut appelé le mangeur de cigogne. C’est lui qui nous a montré les pouvoirs de la cigogne que nous mangeons. Depuis son enfance, le mangeur de cigogne avait un intérêt particulier pour cet être mi-oiseau mi-facteur qui transportait les bébés. Nous sommes forcés de reconnaitre que le mangeur de cigogne a connu une étrange histoire au cours de sa petite enfance. Le pauvre s’était retrouvé en transit durant des semaines, allant de cigogne en cigogne sans avoir pu trouver un doux foyer. Après avoir parcouru plusieurs kilomètres dans le bec d’une cigogne mâle mangeur de rongeur, le mangeur de cigogne a été ramené au dépôt central, où il passa ses 8 premières années.

En ce temps-là, il n’était pas encore un mangeur de cigogne s’amusait et mangeait avec les jeunes cigognes. Il dû manger des asticots pour survivre. Au jour de son 8ème anniversaire, il tomba du dépôt central situé sur la toiture de la cathédrale de Strasbourg et atterrît sur la terrasse d’un mangeur de saucisses, qui lui n’avait jamais vu d’enfant cigogne. Ce jour-là, de l’an 4000 avant Jean Chrysostome, que le mangeur de cigogne mangea sa première saucisse et décida, un peu sonné, il faut le dire, qu’à compter de ce jour il ne mangera plus que des cigognes.

Allant devenir un mangeur de cigogne, il s’en prit en premier lieu à une vieille cigogne fatiguée qui lui faisait tout le temps des reproches pendant son enfance…

C’est au mois de mars de l’année 2004 que nous avons pris connaissance du grimoire du mangeur de cigogne et c’est à ce moment que nous avons décidé d’y porter intérêt.

Aujourd’hui, nous sommes environ une centaine en France, professionnels et amateurs de l’internet confondus, à vouer une passion au mangeur de cigogne. Notre objectif étant de faire la promotion de cette merveilleuse philosophie : la sagesse du mangeur de cigogne.

Blog

  1. 30 Juin 2018Du bien-être dans les obsèques animales28
  2. 21 Déc. 2017La carpe koi savoureux et valeureux322
  3. 20 Déc. 2017L'élimination et la déshydratation des boues provenant des stations d'épuration d'eau309
  4. 19 Déc. 2017Sel de céleri, pour un assaisonnement sain et parfumé337
  5. 30 Nov. 2017L'indispensable pour votre stockage de fioul338
  6. 23 Nov. 2017Une nouvelle activité sportive pour les femmes : la pêche à la mouche342
  7. 21 Nov. 2017Comment se confectionner un potager bio ?322
  8. 5 Oct. 2017Ce que votre piscine naturelle peut contenir466